LES ARMEES SERBES A BIZERTE PENDANT LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

Page 1/2

Si vous désirez agrandir ou rapetisser un texte ou une photo, vous appuyez sur la touche Ctrl de votre clavier et sans la lâcher vous tourner la molette (ou la roulette), dans un sens cela rapetisse et dans l'autre cela agrandi.
Si vous n'appuyez pas sur la touche Ctrl en tournant votre molette vous montez ou descendez dans votre page.
       
       

Pendant toute ma jeunesse passée à Ferryville, j'ai vu ce monument placé dans le cimetière européen de la ville en l'honneur des Français et des Serbes morts pour la France sans que je sache trop pourquoi. C’est en regardant les photos et cartes postales qui vont suivre où l’on voit ces troupes serbes à Bizerte que je me suis vraiment posé la question « que faisait ces militaires Serbes à Bizerte pendant la seconde guerre mondiale ? ». Après une recherche sur le net, j’ai compris le pourquoi et je vous en fait part en quelques lignes :

En octobre 1915 les forces allemandes, lancent une offensive générale contre la Serbie. En très grande infériorité numérique s'est ajoutée une violente épidémie de typhus, les Armées n'ont d'autre choix que de se replier. Seule la retraite par l'Ouest, vers l'Adriatique, à travers les montagnes du Monténégro et d'Albanie, est ouverte.

Entamée fin novembre 1915, cette retraite va se dérouler dans des conditions extrêmement difficiles, il faut abandonner la majeure partie du matériel et où, vaincus par le froid, la faim ou la maladie, vont périr de nombreux Serbes, militaires comme civils entraînés dans la fuite, avec leur vieux roi Pierre 1er.

À la mi-décembre, ce qu'il reste des forces serbes atteint les côtes de l'Adriatique. Les Alliés décident début janvier d'évacuer l'armée serbe. Le 30 janvier, 33 000 Serbes et Monténégrins sont évacués, 21000 vers Corfou, 13000 vers Bizerte, 5000 vers la Corse et Marseille. Le 20 février, 136 000 Serbes se trouvent à Corfou et 13 000 à Bizerte. La cavalerie Serbe composée de 13 000 hommes et 20 000 chevaux sera évacuée en mars depuis le port de Valona.

En avril 1916, les premières unités serbes sont reconstituées et équipées. Au mois de mai 1916, le contingent serbe de Salonique compte 130 000 hommes qui participeront aux combats du front d'Orient jusqu'à la grande offensive de septembre 1918.

En 1916, l’Armée française d’Orient (AFO) fait partie des Armées Alliées d'Orient (AAO) regroupant des troupes de l'armée britannique, de l'armée serbe, de l'armée italienne, de l'armée russe et de l'armée grecque qui en 1918, sous les ordres du général d’armée Louis Franchet d'Espèrey, provoquent la défaite de la Bulgarie, reconquièrent la Serbie et la Roumanie, puis envahissent l’Autriche-Hongrie.
       
       

























                                                                                                                            SUITE aller  page 2 photos des serbes dans Bizerte en 1916
       
       


RETOUR MENU DES RUBRIQUES 1889 - 1944

RETOUR AU MENU GENERAL DU SITE





Depuis sa création fin 2001 internautes (IP) ont visité le site
Un internaute par son IP est enregistré qu'une seule fois par jour
même si il visite le site plusieurs fois dans cette journée
Pour que le nombre soit exact il doit figurer sur toutes les pages du site